A quel moment opter pour une nouvelle paire de lunettes ?

Un inconfort, une diminution de l’acuité visuelle sont des raisons suffisantes pour changer sa paire de lunettes. Quelles sont les autres causes qui amènent à l’achat d’une nouvelle paire ? Voici quelques éléments de réponses.

Les yeux fatigués

Cette gêne concerne principalement les personnes dont le travail nécessite le visionnage prolongé d’un écran. Il serait  judicieux de consulter un ophtalmologiste dans ce genre de cas. Toutefois, un réagencement de l’espace de travail pourrait réduire considérablement la fatigue et préserverait un certain confort visuel. A cet effet, il existe des lunettes adaptées à toute personne utilisant quotidiennement les écrans.

La diminution de la vision rapprochée

A partir d’un certain âge, l’acuité visuelle peut diminuer. Dans les cas où la vision rapprochée se détériore, les symptômes d’une presbytie en sont souvent à l’origine. Il est essentiel de prendre rendez-vous chez un ophtalmologiste pour être fixé sur les verres progressifs adéquats.

La diminution de l’acuité visuelle dans l’obscurité

Dans les situations de faible luminosité, pour maintenir une vision nette, les pupilles se dilatent au maximum. La vision est la plus sensible dans ces cas. Si un individu connaît des difficultés à voir correctement dans un décor tamisé, il faut qu’il soit examiné par un ophtalmologiste. Ce dernier effectuera des tests pour déceler une éventuelle myopie ou une hypermétropie.

La difficulté à voir de loin peut révéler une myopie. Pour les cas d’hypermétropie, cet effet pourrait être le résultat des verres correcteurs. Dans tous les cas, il est essentiel de faire le point avec un ophtalmologiste afin de choisir la correction la plus adaptée.

L’éblouissement en plein jour

Souvent, les cas de fatigue généralisée au niveau de tout le corps peuvent être à l’origine d’éblouissements. Mais un dysfonctionnement des organes internes de l’œil peut aussi avoir les mêmes conséquences. En plus de l’intérêt de consulter un ophtalmologiste, il est aussi conseillé de se tourner vers un généraliste pour venir à bout de ce problème.

L’incapacité à lire sans lumière

Certaines personnes ressentent des difficultés à lire sans se rapprocher d’une source de lumière. Les sujets presbytes ne portant pas de lunettes sont les plus souvent concernés par ce réflexe. Le port de verres correcteurs saurait venir à bout de ce problème.

Les restrictions du métier

Une acuité visuelle impeccable est une exigence pour quelques métiers triés sur le volet. Pour ce faire, le port de lunettes correctrices est vivement recommandé. Parmi ces métiers de précision, on peut citer celui de musicien ou encore celui d’électronicien. Il est recommandé de toujours demander conseil à un ophtalmologiste sur la correction la mieux adaptée à sa situation.

La pratique de certains sports et loisirs

Tout comme les métiers de précision, il existe des activités sportives nécessitant une vision parfaite. Il est donc nécessaire pour certains cas d’avoir recours à une correction. L’avis d’un ophtalmologiste reste toujours indispensable. Il existe un bon nombre de loisirs mobilisant au maximum l’organe de la vue. A terme, leur pratique nécessite le port de lunettes correctrices.

Les défauts et maladies de la vue

La myopie, la presbytie et autre astigmatisme sont des défauts de vision qui requiert le port permanent de verres correcteurs. Les patients diagnostiqués avec certaines maladies de l’œil telles que la cataracte, le glaucome ou la rétinopathie doivent régulièrement consulter un spécialiste pour une mise au point du traitement adéquat, mais aussi d’une éventuelle correction si besoin est.

Bon à savoir

Tout changement de paire de lunettes doit préalablement passer par une consultation chez l’ophtalmologiste. Ce dernier fera le point sur l’état des yeux et prescrira par la suite une ordonnance. Cette dernière sera présentée auprès de l’opticien qui mettra au point les nouveaux verres correcteurs.

Enfin, il est bon de rappeler que les lunettes de vue sont une exclusivité de leur porteur. Emprunter une paire de lunettes pourrait au début paraître anodin et sans gravité mais cela peut aussi, à terme, avoir des conséquences néfastes sur la vision. Il est donc primordial de consulter si vous l’on présente ces quelques symptômes.

Découvrez également d'autres dossiers

Les verres transitions : une seule paire de lunettes pour la vue et le soleil

Lorsque l’on porte des lunettes de vue, on est obligé d’avoir une autre paire de lunettes de soleil avec les verres adaptés à notre vue….

Vivez serein avec vos lentilles de contact avec Le Pack Ophtalmic HR Tempo

Porter des lentilles de contact implique des précautions extrêmes tout au long de la journée et de la nuit, pour protéger vos yeux et conserver…

Prévenez les marques des lunettes sur votre nez

Les personnes qui portent des lunettes de manière régulière ont souvent des petites tâches sur la peau du nez qui est en contact avec les…