Krys de Carcassonne : humour noir qui ne passe pas

On aimerait un peu plus d’audace dans les messages publicitaires que l’on nous diffuse à longueur de journée. Ils sont souvent trop fades et peu créatifs. Néanmoins, certains n’hésitent pas à sortir des sentiers battus. Ainsi, l’opticien Krys de Carcassonne a utilisé une actualité brulante, les actes pédophiles au sein de l’église, et l’a détournée dans un humour très osé. Cette publicité diffusée sur Facebook n’a pas été au goût de tout le monde et nombreux sont les internautes qui ont été choqués. Au final, le groupe Krys s’est désolidarisé de cette publication et a demandé à l’opticien de Carcassonne de la retirer, ce qui a été fait.

On peut rire de tout… ou presque

Pouvoir rire de tout c’est le meilleur moyen de désacraliser certaines choses et de mettre tout le monde sur le même pied d’égalité. Bien sûr, il y a certaines limites, puisque l’on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. Par exemple, parodier les terroristes devant les proches de victimes n’est pas de très bon goût.

Néanmoins, il y a certaines thématiques qui gênent encore de nombreuses personnes. On pense par exemple au fameux sketch de Timsit sur les trisomiques qui lui avait valu un procès.

L’église fait également partie des thèmes dont il est difficile de rire, car nombreux sont ceux qui s’en insurgent. Tout comme la pédophilie. L’opticien Krys de Carcassonne a donc tenté de l’humour très osé via sa publication Facebook. On y voit le cardinal Barbarin pensif et portant des lunettes, et accompagné de la phrase suivante : « Ils n’avaient rien vu… » suivie de l’annonce : « des lunettes ajustées à partir de 39 € ». La première phrase fait directement référence au scandale d’actes pédophiles commis par le prêtre Preynat, dont le cardinal Barbarin est accusé de les avoir couverts.  Le « Ils » au pluriel évoque le cardinal et l’église. Cette image est accompagnée de la publication : « Vous avez encore un doute ? Nous ajustons vos lunettes gratuitement en magasin ».

Une publication trop osée ?

Si cette publication a fait rire plusieurs internautes, ils sont également nombreux à avoir été choqués. Elle a très rapidement fait parler d’elle, si bien que le groupe Krys a dû réagir : « Krys Groupe condamne fermement et se désolidarise de la publication Facebook de son adhérent de Krys Carcassonne. Il ne s’agit en aucun cas d’une campagne publicitaire de la marque, mais d’une action individuelle et inappropriée d’un des opticiens de Krys Group » et en ajoutant « Le Conseil d’Administration de Krys Group a demandé à son adhérent de retirer immédiatement cette publication et présente ses excuses à toutes les personnes qui auraient pu être offensées ». L’opticien de Carcassonne a dû fermer sa page.

Pourtant, le message reste humoristique. Le problème est peut-être que le Cardinal bénéficie encore de la présomption d’innocence et qu’il n’a pas encore été véritablement jugé.

Qui n’est pas une première

L’opticien de Carcassonne semble être un spécialiste de l’humour plutôt osé et moqueur. Ainsi, la boutique avait déjà mis en scène le président François Hollande ou Sepp Blatter. Pour le gérant, il n’y a pas de sujet tabou.

Même si cette dernière publication n’a pas été au goût de tout le monde et qu’elle a entrainé la suppression de la page Facebook, l’opticien Krys de Carcassonne s’est rendu plus visible auprès des internautes, ce qui est important pour un opticien…

Découvrez également d'autres actualités

Garmin et Valeo : deux paires de lunettes du futur

Vous connaissez sûrement la marque Garmin. Il s’agit de l’un des leaders sur le marché des GPS. L’entreprise américaine était présente à Las Vegas pour…

Opticien en ligne vs secteur traditionnel ?

Depuis quelque temps et l’attaque de Marc Simoncini concernant le secteur traditionnel de l’optique. De nombreuses personnes s’interrogent de savoir qui a raison et qui…

Lunettes et lentilles: les nouvelles mesures en vigueur depuis le 17 octobre

Le 16 octobre dernier, le Journal Officiel a dévoilé les nouvelles mesures concernant les ophtalmologistes, les opticiens ainsi que les lunetiers. Parmi les décisions prises,…