Le coup de gueule de Marc Simoncini

La star du web français, Marc Simoncini pousse un coup de gueule contre les prix des lunettes en magasin et en ligne. Le créateur du site opticien en ligne Sensee estime que les tarifs français sont plus élevés en France que dans les autres pays européens.

Il explique notamment que le marché est verrouillé par une minorité d’acteurs.

La star du web français

Tout d’abord, rappelons brièvement qui est Marc Simoncini. On peut le décrire comme un informaticien est chef d’entreprise. Il fait surtout partie des pionniers d’internet en France. Après avoir fondé différentes sociétés et startups, il crée, en 2002 le site de rencontres Meetic qui est actuellement l’un des plus importants et notamment le leader en Europe dans sa catégorie.

Parallèlement à l’évolution de Meetic, Marc Simoncini continue d’investir dans différents fonds et dans diverses startups. C’est au mois de juin 2011 que débute ses activités dans l’optique en investissant 7,5 millions d’euros dans le site lentillesmoinscheres.com. Puis, au milieu du mois de novembre de cette même année, il lance le site Sensee. Il s’agit d’un opticien en ligne dont l’objectif est de diviser par 2 le prix des lunettes de vue, de soleil et des lentilles. Depuis, il a investi dans diverses autres activités, tout en continuant de développer Sensee.

Des prix trop élevés en France

Selon Mar Simoncini, les prix de l’optique en France sont trop élevés. Il estime donc que des économies sont tout à fait faisables en France. Or, il n’évoque pas de petites économies, mais qu’il est possible de faire une économie entre 300 000 millions d’euros et 1,5 milliard d’euros, en comparaison des prix pratiqués dans les autres pays européens.

Pour lui, les clients français paient trop cher leurs produits d’optique. Cette économie correspondrait à une réduction des prix qui serait de l’ordre de -30 % dans les boutiques traditionnelles, et jusqu’à -70 % sur internet. Les produits de l’optique seraient donc fortement surfacturés en France.

Actuellement, la France représente un marché d’environ 11 millions de montures de lunettes de vue. Selon une étude, le prix moyen d’une paire de lunettes de premier équipement et avec deux verres progressifs est d’environ 587 € TTC en France.

Les raisons de ces prix élevés

Pour Marc Simoncini la raison de ces prix trop élevés est justement due au marché français de l’optique qui est selon lui très spécifique. En effet, il précise que seulement quelques acteurs vont verrouiller ce marché. Plus précisément, le modèle français se définit de la façon suivante :

  1. il indique qu’un acteur a le monopole des verres
  2. seulement deux acteurs ont le monopole des lunettes de marque.
  3. finalement, 5 distributeurs se partagent70 % du marché

Il précise donc que ces prix surfacturés d’un total de 1,5 milliard d’euros profitent directement aux 5 grands distributeurs d’optique en France.

Les opticiens en ligne bloqués

Par la suite, Marc Simoncini explique qu’internet est « l’un des moyens de ramener les prix à leur vérité ». Cependant, en tant que fondateur du site Sensee, il précise qu’il a des difficultés à proposer pour bien développer la vente de lunettes et de verres, puisque le producteur de verres de marques refuse aujourd’hui de les vendre sur internet.

Pourtant, Mar Simoncini affirme que les verres de marque lui permettraient de prouver que Sensee vend des lunettes de même qualité à un plus faible prix et non pas des lunettes de moins bonne qualité. Cela l’empêche donc de comparer les prix avec les magasins traditionnels.

Il va plus loin en indiquant que l’objectif des fabricants est d’empêcher internet de révéler les véritables prix de l’optique.

Découvrez également d'autres actualités

Des lunettes qui s’adaptent au mode de vie

Code ADN a été fondé en 2013 par Dominique Alba qui fut l’ancien directeur des groupes Logi et Alain Mikli International avec Philippe Diné qui…

Les lentilles en promo chez Mister Spex !

Véritable référence dans le monde des opticiens en ligne, Mister Spex se distingue grâce à une offre complète regroupant des lunettes de vue, de soleil…

Cambriolage d’un opticien à Vendôme

Entre le vendredi 11 janvier et le samedi 12, un cambriolage a eu lieu à Vendôme. Il s’agit d’un opticien situé rue de la République….