Les Séniors et les troubles de la vue

Cela n’est un secret pour personne, avec l’âge, les troubles de la vue se multiplient. La vision se détériore de façon progressive mais continue. Le trouble le plus commun n’est autre que la presbytie, mais bien d’autres soucis optiques guettent les seniors comme la cataracte, le glaucome ou encore la DMLA. Comme le dit l’adage, en matière de soins optiques, il vaut mieux prévenir que guérir car les effets sont presqu’exclusivement irréversibles.

Vieillissement et baisse de la vision

Concrètement, tous les troubles liés à la vision concernent tous les séniors de plus de 40 ans. En premier lieu, la presbytie est inévitable, car le cristallin de l’œil s’affaiblit avec le temps, notamment au niveau de sa souplesse. Aux alentours de 45 ans, les séniors voient de façon de moins en moins nette, c’est-à-dire que l’on voit net au loin, mais pas de près.
D’où ce comportement commun à toutes les personnes âgées qui est de se mettre en recul pour lire un document par exemple. En réponse à ce problème, les lunettes de « lecture » sont souvent prescrites. Elles peuvent notamment être multifocales, c’est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire de les retirer pour voir de loin.

L’inévitable cataracte voile la vision des Séniors

Egalement, la cataracte s’attaque aussi au cristallin. Au fil des années, la vision devient opaque et voilée, la sensation est particulièrement désagréable car la lumière passe moins bien.
A partir d’un certain niveau, la correction ne peut plus être réalisée par des lunettes ou des verres de contact, il faut alors procéder à une opération chirurgicale. En règle générale, 20 % des personnes de plus de 65 ans sont touchés, tout comme 2 personnes sur 3 de plus de 85 ans.

Une histoire de dégénérescence maculaire…

Aussi, le DMLA, à savoir la dégénérescence maculaire liée à l’âge touche de nombreux Séniors. A partir de 50 ans, cette maladie qui s’attaque directement à la rétine affecte en premier lieu la macule qui n’est autre que la zone clé de l’œil qui gère la vision centrale.

D’après les statistiques des observatoires concernés, la DMLA touche plus de 12 % des personnes de plus de 65 ans.

Voyez-vous en tunnel ?

Enfin, le glaucome est aussi un mal que l’on retrouve chez de nombreux patients. Il se distingue par une vue en « tunnel », le patient ne voit alors pas sur les côtés, ni au-dessus, ni au-dessous. Le nerf optique est alors touché et la perte de vision est malheureusement irréversible.
Toute la périphérie du champ visuel est altérée, plus de 1,5 million de Français ont un glaucome, la vigilance est donc de mise. Des nausées et des maux de tête accompagnent cette maladie, il faut donc être sur ses gardes. Dans le pire des cas, le glaucome peut entrainer une cécité totale…

Découvrez également d'autres dossiers

Les bons gestes pour mettre et enlever des lentilles de contact

N’importe qui, la première fois qu’il essaie de mettre des lentilles de contact, a une soudaine envie d’abandonner et de garder ses lunettes. A l’heure…

Vivez serein avec vos lentilles de contact avec Le Pack Ophtalmic HR Tempo

Porter des lentilles de contact implique des précautions extrêmes tout au long de la journée et de la nuit, pour protéger vos yeux et conserver…

Choisir une monture à sa taille avec Direct Optic

Il est important lorsque vous commandez une nouvelle paire de lunettes de vue sur internet que celle-ci soit adaptée à votre visage. C’est pourquoi l’opticien…