Marc Simoncini vs les opticiens, qui a raison ?

Cela fait maintenant plusieurs mois que Marc Simoncini, le fondateur du site Sensee, critique ouvertement les opticiens et le fabricant de verres Essilor. Pour lui, ils empêchent le secteur de la vente de lunettes sur internet de se développer.

Cependant, selon d’autres experts, la raison est plutôt que ce secteur n’est pas adapté à la vente en ligne. Qui a raison, qui a tort ?

L’offensive de Simoncini

Marc Simoncini est l’un des premiers grands chefs d’entreprise français à s’être lancé sur internet. Il a notamment créé le site de rencontres Meetic qui est l’un des plus grands au niveau européen. Sa dernière grande création a été la mise en place de l’opticien ligne Sensee. Grâce à ce site, il vend des lunettes de vue, de soleil et des lentilles directement sur internet.

Cependant, il semblerait que cela ne fonctionne pas aussi bien qu’il espérait. Dernièrement, il a donc lancé plusieurs offensives contre les professionnels du secteur de l’optique. Selon lui, les opticiens traditionnels et le fabricant de verres Essilor font tout pour freiner le développement de la vente de lunettes sur internet. Il précise notamment qu’Essilor refuse de lui vendre des lunettes. Il ajoute que les opticiens traditionnels pratiquent des marges exagérées qui font que les paires sont vendues trop cher aux clients.

Coup marketing ?

Face à cette offensive, certains professionnels affirment que si Sensee n’a pas les résultats espérés ce n’est pas à cause d’eux. En effet, pour eux, le secteur de l’optique étant du domaine de la santé n’est pas adapté à la vente en ligne. Certains évoquent donc le fait que c’est un coup marketing de la part de Simoncini que de s’attaquer aux professionnels.

Il est donc difficile de déterminer qui à raison et qui a tort. Ce qui est sûr, c’est que tout le monde exagère et en rajoute pour défendre sa position. Par exemple, on sait très bien que dans d’autres pays la vente en ligne de lunettes fonctionne. Des appareils permettent notamment aux personnes de mesurer les différentes données indispensables pour obtenir une paire qui soit adaptée au visage, aux yeux et à la vue. De plus, la France est l’un des pays ou les lunettes coûtent le plus cher. Cependant, Simoncini s’est jeté un peu trop vite dans ce secteur sans avoir défini préalablement toutes les problématiques.

Découvrez également d'autres actualités

Comment bien entretenir vos lunettes pharmaceutiques ?

Ne laissez pas vos lunettes pharmaceutiques envahies par la saleté, car leur performance prendrait un coup. Pensez à les entretenir quand il le faut. Mais…

Les lunettes pour presbytie réglables en 5 minutes

La presbytie est un trouble de la vision qui est dû au vieillissement naturel du cristallin. Il peut commencer dès la quarantaine et touche de…

Essilor veut renforcer son développement outre-Atlantique

Le fabricant et distributeur de verres français Essilor souhaite accroître sa présence aux Etats-Unis. C’est du moins ce que laisse à penser son récent achat…