Opticien en ligne vs secteur traditionnel ?

Depuis quelque temps et l’attaque de Marc Simoncini concernant le secteur traditionnel de l’optique. De nombreuses personnes s’interrogent de savoir qui a raison et qui a tort.

En effet, chacun défend son point de vue.

Les marges au cœur de la bataille

La star de l’économie sur internet Marc Simoncini et créateur de l’opticien en ligne Sensee, explique que son objectif est de proposer des lunettes moins chères en réduisant les marges. En effet, il affirme que les opticiens traditionnels réalisent des marges énormes qui font que les lunettes en France sont parmi les plus chères du monde.

IL peut compter sur le soutien de divers organismes dont l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir. En effet, celle-ci pointe elle aussi les tarifs trop élevés et 50 % plus chers que la moyenne européenne. Mais également le trop grand nombre de boutiques.

Des opticiens en ligne boycottés par les acteurs du secteur traditionnel ?

Pour Marc Simoncini, les acteurs du secteur de l’optique traditionnel, et notamment les fournisseurs de verres, freinent volontairement le développement des opticiens en ligne. Il attaque notamment le géant Essilor (66 % des verres français selon UFC-Que Choisir) qui selon lui interdit de vendre les verres de la marque en la citant. Il ne peut donc pas pleinement profiter de certaines marques connues pour attirer les internautes. Sensee a donc du mal à vendre des lunettes et doit essentiellement se reposer sur la vente de lentilles. Bien évidemment, les professionnels de l’optique réfutent les arguments avancés par Simoncini.

Ils expliquent les faibles résultats de Sensee par le fait que les consommateurs ont besoin d’essayer les lunettes et de les régler avant de les acheter.

Découvrez également d'autres actualités

Des lunettes de vue Star Wars

Avis à tous les fans de la saga de la « Guerre des Etoiles », à savoir « Star Wars », une nouvelle gamme de lunettes de vue vient…

Apple lancera cette année la paire de lunette à réalité augmenté

L’année 2016 n’a pas été très fructueuse pour la firme de Cupertino. En effet, Apple a vu son chiffre d’affaire diminuer. Mais cela est loin…

Assurance maladie et lunettes correctrices

Souvent, l’Assurance maladie ne rembourse pas la totalité de la somme payée pour l’achat d’une paire de lunettes correctrices. Seulement environ une dizaine d’euros sera…