Téou : les lunettes connectées d’Atol

Cela fait plus d’1 an que l’enseigne d’opticien Atol avait évoqué le développement de lunettes connectées. Elles sont désormais disponibles depuis fin août. Cette monture se nomme Téou. Elles sont loin des lunettes connectées Google Glass qui furent un retentissant échec commercial, car peut-être trop en avance en terme de technologies proposées. Le modèle Téou apporte simplement un système de géolocalisation permettant de ne plus perdre de temps à chercher ses lunettes.

Une monture à 200 €

Les lunettes connectées Téou existent en deux versions différentes au niveau du design. La première s’adresse à la population masculine, tandis que la deuxième est une paire de lunettes mixte, c’est-à-dire adaptée aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Pour chacun de ces deux modèles, plusieurs coloris aux choix sont disponibles. Ainsi, la monture masculine se décline en 4 coloris : bleu brillant, noir brillant, rouge brillant et écaille mat. Le modèle mixte existe en 6 coloris différents : cristal brillant, noir brillant, rouge brillant, orange brillant, bleu brillant et violet brillant.

Chacun de ces deux modèles propose un design relativement sobre et paraissent être des lunettes normales. Aucune crainte donc d’avoir un air « geek » avec ces lunettes connectées. Ellessont disponibles dans les différentes boutiques Atol pour un prix de 200 €, ou plutôt 199 € comme il est coutume de faire dans le monde du commerce.

Un système de géolocalisation

Par lunettes connectées le fabricant propose une monture géolocalisable comme l’indique le nome Téou. Plus précisément, ces lunettes peuvent être connectées à notre smartphone via une application spécialement conçue pour. Ainsi, lorsque l’on ne sait plus où on a posé nos lunettes, phénomène fréquent chez tous ceux qui portent des lunettes, il suffit d’ouvrir l’application. Une couleur va alors s’afficher. Si c’est du vert, c’est que les lunettes sont situées à moins de 5 mètres du smarpthone. L’orange indique un périmètre de recherche de 10 mètres maximum. Si on voit s’afficher du rouge, c’est que la monture est à 15 mètres maximum. La couleur grise indique que les lunettes sont hors zone, c’est-à-dire trop loin, il faudra alors se déplacer avec le portable. Cela fait penser au jeu « chaud ou froid » auquel on jouait quand on est petit ou de temps en temps avec nos enfants. On peut en plus activer un signal lumineux et des vibrations pour repérer plus facilement les lunettes.

lunettes-connectees-atol-teou

A l’inverse, les lunettes connectées permettent elles aussi de retrouver le smartphone que l’on aurait égaré. Il suffit d’appuyer sur un petit bouton présent sur les lunettes pour faire sonner le smartphone. Pour ceux qui craignent pour les ondes, rassurez-vous, car les lunettes connectées possèdent un capteur de proximité qui fait que les ondes sont coupées dès que l’utilisateur les porte sur son nez.

A noter que ces lunettes sont entièrement fabriquées en France. Finalement, le seul inconvénient c’est qu’il faut patienter environ 3 heures pour recharger la monture lorsque la batterie est à plat. On en est encore au début, mais les lunettes connectées pourraient bien être le prochain succès des opticiens dans les années à venir.

Découvrez également d'autres actualités

Sony et ses lunettes connectées

Le concept des smartglasses développé par Google donne des idées aux concurrents, et notamment aux Japonais de chez Sony qui proposera sa solution l’année prochaine….

Promo sur les lentilles chez Ophtalmic Online

C’est la folie des lentilles en ce moment chez Ophtalmic Online ! En effet, bénéficiez d’une réduction de 15 euros sur votre panier pour l’achat…

Eclipse, les opticiens rapidement en rupture de stock

Il semblerait que les Français ont bien saisi l’importance de posséder des lunettes de protection pour pouvoir regarder l’éclipse qui s’est déroulée le vendredi 20…